La pétanque au coeur du Périgord Noir PETANQUE SARLADAISE
La pétanque au coeur du Périgord Noir PETANQUE SARLADAISE
Cyrill Tillard

Interview de Cyril
TILLARD, novembre 2013. Par Jeff.

 

Lorsqu’on prononce le nom de TILLARD, la question qui suit souvent est, lequel ? Car ils sont trois, voire quatre si on ajoute la maman à s’illustrer sur les terrains de jeux périgourdins et d’ailleurs. Voilà un bel exemple donné par une famille qui montre d’abord que le jeu de pétanque se moque des conflits entre les générations, se pratique à tout âge et même…parfois en famille.

    



Cyril présente-nous la famille. Tout d’abord mon père avec 6 titres de champion de Dordogne corporatif, un titre de champion de DordogneTriplette, 7 participations au France et 5 participations à l’Aquitaine. Ensuite mon frère avec 2 titres de champion de Dordogne Tête à Tête, un titre de champion de Dordogne Triplette mixte, un titre de champion de Dordogne double appartenance, 1 titre de vice- champion de la Dordogne Doublette mixte,2 participations au France et 10 participations à l’Aquitaine . Puis ma sœur avec 2 titres de champion de Dordogne Triplette junior, 2 participations au France et 2 participations à l’Aquitaine. Et également ma mère avec un titre de vice- champion de Dordogne Doublette mixte. Enfin moi avec un titre de champion de Dordogne Tête à Tête minime, 3 titres de champion de Dordogne Triplette cadet,3 titres de champion de Dordogne Triplette junior, 1 titre de champion de Dordogne Doublette junior , 1 titre de champion de la Dordogne Tête à Tête junior, 1 titre de champion de Dordogne Triplette sénior, 1 titre de vice- champion de la Dordogne Doublette sénior, 1 titre de vice champion de la Dordogne Doublette au Jeu Provençal, un quart de final Doublette de la ligue d’Aquitaine, 7 participations au France, 6 participations au Trophée des villes et 9 participationsà ’Aquitaine.                                                                                          

Voilà le palmarès de la famille pour la pétanque mais la famille à beaucoup d’autres loisirs. Pour mon père c’est le rugby et la pêche, mon frère la pêche, ma sœur le handball avec 1 titre de champion de Dordogne, qu’en à moi c’est le rugby.

 



Quels ont été tes meilleurs résultats ? Mon plus beau souvenir restera mon quart de final du Trophée des villes à METZ. Sur une partie en doublette télévisé sur sport+ , je jouais avec Dominique JOUBERT . Il est pour moi un très bon joueur, très gentil avec beaucoup d’expérience et qui a su me mettre très à l’aise dans une partie qui n’était pas forcement évidente pour moi, à 17 ans, devant autant de monde. J’ai passé vraiment un très bon moment et je me suis régalé à jouer avec lui. 



Ensuite j’ai eu des bons résultats dans les nationaux:

-Demi- finale des Nationaux de Parthenay, de Pau , de Saint- Chély et d’Apcher 

-Quart de final des Nationaux de Soustons, d’Espalion, de Toulouse

-Huitième de final de l’International de Millau

Mais aussi un quart de final de la Doublette ligue avec ROUSTON qui restera un très bon souvenir avec beaucoup de plaisir à jouer avec un Monsieur de la pétanque. Enfin toutes mes participations aux Trophées des villes accompagné des tous meilleurs joueurs du CD 24.

 

 

Raconte-nous tes débuts. Tout a commencé alors que j’étais tout petit et en étant sur les terrains tous les week-ends. Je suivais mes parents et mon frère qui m’ont transmis l’envie de jouer. Mon premier concours s’est effectué à Brignac -la Plaine en Corrèze à
l’âge de 8 ans. Il restera un très bon souvenir avec  une victoire à la clef, une victoire qui m’a définitivement donné le gout de jouer à la pétanque et qui m’a donné l’envie de me lancer dans les championnats.

 



Quelques mots sur les différents clubs que tu as connus ? La pétanque pour moi s’est résumée à un seul club, le club de Montignac. Ce club me correspond très bien car il représente ce que je recherche à la pétanque : la convivialité, une bande de copains sans aucune jalousie, autour d’un petit effectif mais dans une excellente entente. Ce club m’a vu grandir et me tient à cœur. C’est vrai que j’ai eu quelques demandes de très bons joueurs comme Christophe LABROT , Patxi MICHEL, Gaétan MOTARD qui m’ont demandé d’intégrer leurs clubs pour jouer les championnats. Mais même avec beaucoup de regrets j’ai préféré rester dans mon club d’origine pour garder mon poste de vice- président tout d’abord, pour ne pas  lâcher les autres joueurs du club et pour pérenniser le club, le maintenir en vie.

 



Quels regards portes-tu sur la pétanque d’aujourd’hui ? La pétanque aujourd’hui à beaucoup évoluée. Dans le jeu, au niveau technique et tactique, avec un jeu porté plus sur le tir qu’il y a quelques années avec aussi un nivellement des joueurs. Pour moi, la
mentalité n’est pas très bonne avec beaucoup de jalousie mais ce n’est pas une généralité, heureusement il reste des personnes géniales et adorables.

 



Tu es vice-président de ton club qui semble afficher des ambitions avec notamment le recrutement de féminines, décris-nous le club de Montignac ? Je suis très fier d’être vice- président de mon club. Que ce soit au point de vu des résultats ou du recrutement ou de l’ambiance avec de très belles saisons encore comme cette année. En effet, grâce à nos recrutement il y a la monté en CRC pour l’année prochaine de l’équipe homme et de l’équipe féminine, mais aussi   des qualifications à l’Aquitaine déjà pour l’année 2014. Je pense que le club de Montignac reste un club qui fait parti des clubs de bon niveau en Dordogne avec de bonnes saisons comme en 2007 quand le club avait remporté 5 championnats de Dordogne. Montignac à certes un petit effectif mais une bonne qualité de joueurs avec une convivialité exceptionnelle, une très bonne entente entre tous les licenciés. Les entrainements se déroulent le vendredi dans un très bon esprit, c’est un très bon moment.   

 



Parles-nous un peu de tes partenaires d’avant et demaintenant ? J’ai toujours eu la chance d’avoir de très bons joueurs comme partenaires pour les championnats comme Christophe JARDEL, Gérard DUMEZ, Yves LEONNEC , Alain HECHAZO sans oublier Bruno SANCHEZ, mais aussi mon père et mon frère. De très beaux championnats disputés avec un réel plaisir à jouer avec eux. J’ai quand même beaucoup de plaisir à jouer avec mon père et mon frère, ceux sont des moments forts à chaque fois et exceptionnels. Mes partenaires ont tous eu un style de jeu très différent mais qui me correspondait entièrement. Mais pour avoir le plaisir de jouer ensemble il y a toujours eu de l’amitié qui nous a liés et qui nous a permis d’obtenir des résultats.

 

 

Comment envisages-tu la saison 2014 ? La saison 2014 sera à Montignac en Triplette avec mon frère et Christophe JARDEL, en Doublette ligue avec Yves LEONNEC et avec mon frère pour la qualification France. Mes objectifs restent comme toujours gagner un
championnat mais aussi me qualifier à la ligue et pourquoi pas faire un bon résultat. Les objectifs pour le club sont de se maintenir en CRC, surtout de se faire plaisir et puis jouer hors du département pour la Coupe de France afin de disputer de belles rencontres avec des clubs de haut niveau.

 

Quel est le résultat sportif qui te ferait le plus plaisir? Le résultat qui me ferait le plus plaisir est un titre de champion d’Aquitaine avec mon père ou mon frère ou mon ami proche Christophe JARDEL.

 



Est-ce qu’il y a des joueurs en Dordogne et d’ailleurs avec qui tu aimerais jouer ? J’ai eu l’occasion de jouer avec tous les meilleurs joueurs de Dordogne comme Alain GARCIA, Dominique JOUBERT, Francis GARRIGUE, Christophe ZAUZERE, Christophe LABROT, Olivier ROUSSELET, Mickael ZAUZERE. J’ai passé de très bons moments avec eux, jouer ensemble m’a permis d’évoluer et j’espère avoir encore d’autres occasions pour jouer avec eux.

 



Est-ce que tu juges l’entrainement nécessaire pour évoluer à un bon, voire haut
niveau 
? Oui la pétanque demande beaucoup d’entrainement et de rigueur. Pour garder un bon niveau et du rythme. Les meilleurs entrainements sont faits de parties sérieuses avec de bons joueurs. Je les effectue soit à mon club ou dans la cour chez moi avec ma
famille.

 



Te souviens-tu d’une anecdote ou d’un souvenir particulier ? Un souvenir qui me marquera à jamais reste le décès de Bruno SANCHEZ qui s’est produit après avoir fait la saison ensemble. Cet homme était un très bon joueur mais aussi une personne adorable. Un autre souvenir est la partie Doublette télévisée du quart de final du Trophée des villes avec Dominique JOUBERT qui est un moment inoubliable et qui restera une étape importante dans ma « vie » de pétanqueur. Et puis ce championnat Triplette Dordogne remporté avec mon père et Gérard DUMEZ ; Gagner avec un membre de sa famille est quelque chose de magique.

 



Paroles ouvertes : Tout d’abord, je voudrais vous remercier pour avoir pensé à la famille TILLARD pour cette interview, et je voudrais souhaiter une très bonne année 2014 de pétanque à toute la Dordogne, avec de bons résultats et que l’ambiance reste bonne sur les terrains , et ainsi, jouer avec les joueurs de la Dordogne sera que du plaisir.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Pétanque Sarladaise