La pétanque au coeur du Périgord Noir PETANQUE SARLADAISE
La pétanque au coeur du Périgord Noir PETANQUE SARLADAISE

Interview de Diamantino GUERREIRO SOBRAL SIMOES par Jeff

 

 

La Fédération du Portugal a été créée en 1992, elle est relativement récente, ou en est la pétanque au Portugal ?

La fédération de pétanque du Portugal a un très bon niveau. Les jeux et les tournois sont organisés par les clubs eux même, à part pour les tournois spécifiques que la fédération organise. La plupart des clubs au Portugal ont un terrain devant la terrasse d'un bar.

 

Comment as-tu connu le jeu de pétanque et dans quelles circonstances as-tu débuté ?

J’ai connu la pétanque grâce à un collègue de travail qui s’appelle Adelino Duarte. Tous les soirs en rentrant du travail on s’arrêtait dans un bar ou il jouait à la pétanque. Il m'a proposé d’essayer. Après plusieurs semaines pendant lesquelles nous avons joué ensemble, il m’a proposé de m’inscrire dans son club (Unidos de Lagos) C'est dans ce club ou par la suite j’ai été champion du Portugal deux années de suite en pétanque Tête à Tête.

 

Dans quel(s) club(s) as tu joué ?

Après trois ans passés au « Unidos de Lagos » je suis parti au « Clube cultural e recriativo amigos da Carrapateira » ou j’ai joué deux ans. Le club avait un bon niveau, on était une trentaine à jouer, la plupart des joueurs étaient jeunes.

 

Il ya quelques années que tu habites dans le sarladais. Tu es entrepreneur dans l'élevage des canards et pendant ces années tu n'as pas joué. Qu'est ce qui a motivé ce retour vers la pétanque et pourquoi as-tu choisi le club de Sarlat ?'

Il y a déjà 5 ans que je suis en Dordogne, mais je n’ai jamais oublié les boules parce que c’est un sport que j’aime et que j’aimerai. Quand je suis arrivé en Dordogne, j’habitais à Vergt ou je faisais des concours pour m’amuser les samedis soir. Le bouche à oreille m’a fait connaitre le club de Sarlat et je ne suis pas déçu car j’ai été bien reçu.

 

Deux titres de champion du Portugal en Tête à Tête, cela doit te rappeler de magnifiques souvenirs.

Je garde de très bons souvenirs de mes deux années ou j’ai été champion car j’ai pu rencontrer de très bons joueurs et apprendre encore plus.

 

As- tu une anecdote ou un souvenir particulier à nous raconter ?

Je me rappelle une phrase que les gens contre qui je jouais au Portugal me disaient souvent « Gagne le match mais ne casse pas mes boules »

 

Quelles sont pour toi les qualités qui t'ont permis de devenir un champion du Tête à Tête ?

Les qualités pour devenir champion en tête à tête sont pour ma part de ne jamais partir perdant, et de ne pas être trop ambitieux ou au contraire défaitiste. Et se souvenir que le jeu ne se termine pas en 11 ou 12 points mais bien en 13.

 

Quelle place préfères-tu en doublette et en triplette ?

En doublette je préfère être au pointage et en triplette au milieu.

 

Un double champion national portuguais de TT ne va certainement pas négliger le championnat départemental TT français. Est-ce que l'on va te voir bientôt dans les championnats et la compétition ?

Je vais bientôt faire les championnats et de la compétition même si les parties sont différentes par rapport au Portugal (les terrains et la façon de jouer, de conduire le jeu) J'espère gagner et apporter de bons prix au Club de Sarlat.

 

Certains évoquent déjà une possible intégration dans l'équipe de CNC3 en octobre prochain...

Si on m'appelle, j’aimerai aider cette équipe CNC3 à monter le plus haut possible avec mes connaissances et ma façon de jouer.

 

A part la pétanque quels sont tes hobbies ?

Avoir beaucoup de hobbies est compliqué avec mon travail. Le peu de temps qui me reste, je le consacre maintenant à la pétanque.

 

 

 

Merci Diamantino. Le club de Sarlat te souhaite de bons moments en compagnie des joueurs et de remporter les nombreuses victoires que tu espères.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Pétanque Sarladaise