La pétanque au coeur du Périgord Noir PETANQUE SARLADAISE
La pétanque au coeur du Périgord Noir PETANQUE SARLADAISE

SAISON 2017

Coupe de France, Finale de Zone. 29.01.2017

Sarlat (24)/ Cazeres (31) à Gourdon (46)

 

Une victoire qui nous réjouit.

 

        Un avant match a bien eu lieu lorsque le club de Cacéres a refusé de jouer à Sarlat. La raison légitime avancée était que le boulodrome couvert ne pouvait accueillir simultanément les 6 T.T. Le règlement dit que dans le cas de l' impossibilité de proposer un boulodrome réglementaire, s'applique une inversion :le club qui devait recevoir se déplace chez l'adversaire. Bien essayé. Le club de Gourdon a accepté de prêter ses terrains. Ouf ! Quoi qu'il en soit les TT se sont joués à l' extérieur comme ils auraient pu être joués à Sarlat sur des terrains extérieurs! Vraiment, un tir pour rien.

 

         La victoire devant Cacéres est emblématique à plus d'un titre.

Elle concrétise les efforts des dirigeants sarladais. Depuis plusieurs années la volonté est affichée de voir grandir le club dans la hiérarchie départementale, régionale et maintenant nationale. Si on ajoute le CNC3 le club prend doucement mais résolument une petite place. La place du débutant, celle des premiers frissons, celle qui ouvre les perspectives. Mais dans la cour des grands.

Elle récompense les joueurs forcément persévérants, en tout cas ceux des débuts de l'aventure, ce qui est une honorable qualité et une juste récompense et les autres aussi qui ont finalement choisi de continuer l'aventure avec le club.

. Elle légitime les recrutements successifs du club depuis 3 années. A Gourdon, l'osmose s'est effectuée rapidement entre les nouveaux et les plus anciens. On la sent bien cette équipe. La qualité sportive du groupe s'élève avec l'arrivée des nouveaux joueurs (Christophe DUFOIX et Anthony BERNARDET. ) Et Christophe DUFOIX a déjà mis en avant quelques qualités qu'il entrevoie dans la vie d'un club. Ouf ! Un élite qui pense au peuple. On aime.

 

         Retour sur cette journée « historique » pour le club. Sarlat jouera les 18 et 19 février les 16 eme de finale de la Coupe de France. Mais il aura fallu attendre le bout des triplettes pour connaître les gagnants du jour. Un bel esprit a présidé les rencontres entre protagonistes de grande valeur.

 

Sarlat a gagné 4 T.T avec Valérie, Anthony, Lucas et Alain H. Alain, devant un excellent adversaire distributeur de carreaux ,sur un terrain extérieur qui s'y prêtait, a d'abord subi la partie avant de se reprendre tandis que son adversaire perdait en régularité. Il a achevé la partie par 3 palets. Alain G., lui aussi mené longuement au score 2-10 est revenu à 10-11 avant de s'incliner.

 

En doublettes, belle homogénéité dans le jeu d'attaque pour Lucas et Anthony, parfois des fébrilités lorsqu'il s'agissait de pointer. Ils ont démarré avec deux mènes d'attaques et un gain de 4 points pour chacune avant de pointer d'avantage et de permettre aux adversaires de revenir (« Pour marquer il faut qu'on tire » dixit Lucas et théorème vérifié tout au long de la partie) Vainqueurs 13-7.

Alain et Nico menaient 12 à 5 mais ils n'ont pas su achever la partie. Un manque qui a profité aux adversaires qui ont renversé une situation mal engagée. Bravo à eux.

Dommage car une partie serrée se jouait à côté avec Alain H et Rosine et les locaux pouvaient prétendre gagner, ce qui avec 3 victoires en doublette aurait sellé le sort du match. Cette partie fut donc interrompue pour laisser place aux Triplettes, un ravissement pour les spectateurs venus nombreux. Une seule victoire aux sarladais suffit pour remporter le match.

 

Pas de surprise dans la composition des équipes. D'un côté, Christophe, Lucas et Anthony qui vont évolué ensemble pendant les championnats 2017. Mais surprise quant au déroulé de la partie et qui s'est soldé par un échec cuisant sur le score de 5-13. Des faiblesses passagères mais communes au point ... observaient les spectateurs..Un début sans complaisance, surprenant. Comme peuvent se l'entendre dire les élèves, un échec c'est rien à condition qu'on rebondisse bien. Avec ces trois, ça va rebondir, sûr.

Car a n'en pas douté, le point reste déterminant dans ces parties de haut niveau. Et Valérie en a fait une excellente démonstration dans la deuxième triplette en compagnie des deux Alain. Pourtant Coralie BERNARD la joueuse de Cazeres, fille gagneuse, appliquée et excellente au point, n'a rien concédé. Mais quand Valérie joue, elle joue. Et fort bien. Hier, c'était pour « mettre la table » à chaque mène nouvelle (c'est nul et attise le courroux des féministes mais elle l'a tellement bien fait) Partie et match gagnés.

 

         Saluons l'équipe défaite et qui n'a pas déméritée car sans J. MARCHANDISE (parti jouer un national dans le sud-est), elle reste très performante (BALOU, ZIGLER...) et dotée d'un ensemble de très bons joueurs (joueuse), d'ailleurs bien connus dans le circuit.

       Saluons les spectateurs, ceux en rouge qui ont encouragé de vives voix les joueurs de Haute-Garonne. Et les nôtres, les joueurs et supporters du club venus assister à la victoire de l'équipe phare et les autres de Gourdon ou d'ailleurs qui n'ont certainement pas regretté leurs venues.

       Merci au Président du club de Gourdon – et à d'autres peut-être- qui a accepté d'accueillir cette rencontre.

 

      Vivement les 18 et 19 février. Week-end de CDC. Dommage. Les remplaçants prendront les photos.

SAISON 2016, vers 2017.

 

COUPE DE FRANCE

Est-ce que cette nouvelle étape victorieuse laisse entrevoir une année 2017 plus qu'exceptionnelle ?

 

 

6eme tour et nouvelle victoire pour l'équipe sarladaise au détriment d'une solide équipe de MONTBARTIER cependant « en-dessous » sur ce qu'elle nous a proposé ce jour. Club situé près de Montauban et bien que dans un petit village (82) il est doté pour les jouxtes sportives d'un boulodrome planté dans un ensemble sportif exceptionnel !

Les joueurs sarladais ont fait honneur à cette magnifique salle en offrant aux supporters qui s'étaient déplacés une salve  de 6 victoires en Tête à Tête suivies de 2 autres parties gagnantes en Doublette. La 3eme n'étant plus utile s'est achevée avant son terme par un ramassage rapide du but et un échange de poignées de mains entre les joueurs.

Alors que l'équipe qui recevait a connu au cours de l'après midi quelques moments de faiblesse dans ses tirs, l'équipe visiteuse donnait le spectacle de joueurs réguliers sans faiblesse notable ou très légérement passagère . On pouvait peut-être noter quelques irrégularités au point dans la doublette mixte mais compensées par quelques tirs phénoménaux d'Alain E. Dans les jeux d'à côté, l'attention toujours sérieuse portée au jeu par Nico et Alain contrastait avec la décontraction mesurée et controlée de Frédo F, associé à Lucas. On a toutefois vu Nico porter haut des boules, geste habituel à l'entraînement mais plus rare dans les parties plus sérieuses, signe qu'il devait « bien se sentir ». Soulignons encore le quasi sans faute au tir de Lucas pendant la doublette. Et puisqu'il quitte le club, on saluera Fred FAURE qui avait difficilement intégré l'équipe l'an passé à l'occasion d'un match perdu (7eme tour) mais qui a su rapidement nous montrer les facettes de son talent.

Importante victoire sarladaise parce qu'elle permet de rejouer un 7eme tour dans cette compétition. Victoire importante aussi parce qu'en 2017 l'équipe accueillera de nouveaux joueurs de haut niveau (DUFOIX C., BERNARDET A., BENONI F., CABALLERO...) pour renforcer un potentiel qu'on savait déjà intéressant et qui de fait est désormais porteur de nouvelles ambitions sportives légitimes. Mesdames, Messieurs, il convenait donc de ne pas perdre ce dimanche ! Mission accomplie .Déjà le public (sarladais) s'aventurait à imaginer l'ossature de la future équipe phare sachant qu'un seul départ est prévu, celui de Fred.

Saluons l'équipe de Montbartier et ses supporters respectueux. Merci au club pour son accueil. Et vivement 2017.

Photos sur Face Book.

 

PS : Nous apprenons le décès d'un joueur de Montbartier . Il a succombé suite à un malencontreux accident de chasse. La Pétanque Sarladaise s'associe aux licenciés de Montbartier à l'occasion de cet événement qui endeuille leur club.

SAISON 2015

Coupe de France à Saint Sulpice La Pointe.

 

Les ambitions sarladaises brutalement stoppées dans la plaine tarnaise.

 

C'est comme une décapitation, un coup net et sans bavure. Deux Tête à Têtes gagnés à l'arraché, deux petits tours et puis s'en vont. L'élan dominateur qui s'affichait cette saison à chaque nouvelle rencontre de coupe de France a été cassé par une équipe de Saint-Sulpice qui sur ses terres n'a jamais douté de la victoire finale. Que s'est-il passé ?

Cette défaite s'inscrit dans un trajet déjà chaotique depuis la déconvenue de Bassens en finale régionale en CRC suivie de la courte victoire en Coupe de France face à Launaguet. Dans ces deux rencontres un palier supplémentaire du niveau de jeu était nettement perceptible. Hier la marche était encore au-dessus et la vérité du terrain reste intraitable. C'est pourquoi les sarladais n'ont pas à rougir de leur défaite.

 

On sait le poids déterminant des Tête à Têtes en Coupe de France. Malheureusement et sans jamais démériter, les sarladais n'ont pas pu prendre les points nécessaires pour engager les doublettes avec sérénité.

Valérie a remporté le sien en laissant son adversaire à 7, après une partie âprement disputée. Nico débutait difficilement la partie à cause d’imprécisions et d'irrégularités dans son jeu. Mené 1à7 il s'est excellemment repris en grignotant peu à peu les points d'un score qui évoluait en sa faveur pour gagner 13 à 12. Lucas perd à 7 devant Djino Debard, mais à quoi peut tenir une partie à ce niveau ? Une boule perdue qui par définition ne fait pas jouer l'adversaire et l'espoir de marquer s'évapore. Dans cette partie, il fallait attendre la 8eme mène pour voir la première boule perdue. Malheureusement pour Lucas qui a déroulé une magnifique partie, 2 boules tirées et touchées mais sans faire passer et suivies d' une casquette ont eu notamment raison de son talent et de sa détermination. Alain G a superbement tiré mais la dernière mène a été fatale : tir derrière et manque, pointe et perd, 11-13 pour le tarnais. Alain H a joué en dessous de sa valeur et a perdu à 8. Fred qui intégrait l'équipe n'a pas eu l'après-midi facile.

 

Il fallait donc gagner au moins une doublette pour prétendre jouer les triplettes. Fred et Alain H qu'on a senti un peu agacé cet après-midi, ont perdu relativement vite, à 5. Avez-vous le souvenir d'avoir vu Chocolat réaliser 3 trous successifs ? Fred obligé de tirer le but, trou et 5 points pour l'adversaire et partie gagnée.

Nico et Alain G étaient devant un extraordinaire challenge en affrontant Gino Debard et Stéphane Delforge. Le début de partie laissait espérer une partie serrée, Alain répondant au tac au tac aux carreaux de Djino. Les sarladais ont mené au score avant de se laisser dominer par des joueurs tarnais juste un peu étonnés lorsque survenait un trou (Djino) mais pas inquiets lorsque l'appoint espéré n'était pas réalisé (Stéphane) Seuls quelques supporters tarnais assis sur leurs chaises discutaient sèchement sur la nécessite ou non de « tourner » surpris par les boules perdues (à l'appoint) de leurs champions ! A 8-11, Alain a visé le but pour ne pas perdre (9,90 m) .

Dans l'affrontement du mixte, le score était de parité avant les deux dernières mènes . Cette partie avait la particularité d'opposer deux anciens champions de France Junior. Avec une fin de partie qui a tourné à l'avantage des locaux : 3 boules perdues à l'appoint par les sarladais. Lucas tire le but et manque, tire de nouveau, touche mais le but s'arrête à 20 centimètres de la ligne de perte dans le terrain mitoyen. 1 boule à 5 en faveur des tarnais à qui 2 points suffisent pour remporter la partie...et le match.

En fin de partie, dans les trois doublettes, les sarladais ont été emmenés à tirer le but pour ne pas perdre. Du jamais vu !

 

Et il manquait Patras dans l'équipe locale, « meilleur que ceux qui sont sur le terrain » commentaient encore les supporters tarnais toujours  assis sur leurs chaises.

 

La victoire de Saint-Sulpice est méritée (17 à 4). Ils sont très forts et à priori bien complémentaires. Bonne chance pour la suite. On a dit et redit, Sarlat a aussi d'excellents joueurs, ce que soulignaient aussi nos supporters tarnais. On n'a qu'en même pas joué les triplettes. Alors qu'est-ce qui cloche ?

 

Bravo et merci aux supporters qui se sont déplacés, de Sarlat et d'ailleurs.

Bravo et merci aux joueurs pour avoir offert les émotions qui nous ont habitées  pendant ce beau parcours en Coupe de France . 

 

Résultats et scores des parties sur Boulistenaute (Forum)

Le coach Francis GARRIGUE et l'équipe 2015.

Coupe de France : SARLAT/ LAUNAGUET (31)

 

Deux belles équipes et une nouvelle victoire pour les locaux

 

            Le boulodrome couvert et chauffé avait été aménagé (3 terrains) pour recevoir dans de bonnes et réglementaires conditions les équipes engagées.  Pendant l'apéro traditionnel et le repas qui suivit dans un restaurant de la ville, joueurs, staffs et accompagnateurs ont pu sereinement échangé sur la vie respective de chaque club.

            Avec un peu de retard, le match débuta  par le  Tête à Tête. Et une surprise, la défaite de Valérie LABROUSSE  face à Nathalie PICOT à 8. On retiendra d'abord de cet après -midi le courage et  la magnifique prestation de cette joueuse qui devait rivaliser ce jour avec deux anciennes championnes de France. Elle a parfaitement rempli son contrat. Sur le T.T Valérie a peiné au tir ce qui lui a valu la partie en ne pouvant contrer l'excellent appoint de Nathalie. Nico et Alain ont déroulé un bon jeu. Alain était en forme au tir et les spectateurs remarquaient déjà  qu’ aussi,  il pointait avec justesse lorsque le jeu le demandait (et il en sera ainsi tout l'après-midi). Alain HECHAZO menait largement à la marque lorsqu'après avoir manqué double dans une mène de gagne son adversaire entama une remontée qui s'acheva à 9. A 11 à 11 avant d'entamer la dernière mène, Lucas a laisser passer sa chance : bel appoint de Gilles MORO dit Gilou, tir et manque puis reprise  de Lucas, tir et palet de Gilou, point perdu de Lucas, ajout de Gilou pour le 13eme point. Xavier s'est incliné à 4.

Score de parité 3 parties gagnées à la fin du T.T

LABROUSSE 8                    PITOT 13

BOUTY          13                   DASILVA 3

GARCIA        13                    MENARI 4

DESPORT      11                   MORO 13

HECHAZO    13                    SANS 9

GARGAUD   4                     LEFUR13

 

            Deux changements dans chacune des équipes pour entamer les Doublettes. Rosine BAGILET remplaçait Valérie et Alexis SOUGNOUX, Xavier. Ces changements étaient prévus. Chez l'adversaire, on notait la rentrée de Ludovic FURTON,  « locomotive » du club et celle de Stéphane DUPRAT.

            2 victoires sarladaises et des résultats serrés pour deux matchs qui illustrent la qualité du jeu adverse et parfois la difficulté sarladaise à le surmonter. L'équipe de Haute Garonne a présenté un groupe homogène composé d'excellents tireurs et de pointeurs consciencieux, assidus à une tache combien piégeuse sur un terrain qui a dérouté bien des boules dans l'après-midi. Mais, en Doublette, les sarladais ont su prendre le dessus. Avec une belle aisance pour Alain H. associé à Alexis qui laissèrent leurs adversaires qui n’ont pas démérité à 2. Mais quelle présence d'Alain lorsqu'en doublette ou en Triplette il récupère une situation de jeu mal engagée par un carreau venu du ciel ! Partie plus compliquée pour Rosine et Lucas. Nathalie PITOT a fait souffrir les sarladais(e)s malgré qu'elle ait perdu davantage de boules qu'au T.T. Les sarladais ont marqué 2 fois 5 pour mener 10 à 6. Mais la constance était du coté des visiteurs qui engrangeaient peu à peu les points. Et les spectateurs sarladais, tellement désireux d'applaudir les beaux gestes de leurs joueurs, s'enfermaient dans un énervement passager lorsque la qualité du jeu proposé s'effondrait d'un seul coup : 3 boules manquées de Rosine pour ajouter un point. Et Lucas qui joue face à la boule de l'adversaire alors qu'il a la marge nécessaire pour entrer sur les cotés ! C'est dommage parce qu'en doublette Lucas a  montré un appoint beaucoup plus appliqué  qu'il ne fut en T.T.

BAGILET / DESPORT         10                   PITOT/FURTON       13

GARCIA/BOUTY                13                    MORO/LEFUR         10

HECHAZO/SOUGNOUX   13                    SANS/DUPRAT        2

 

            Il fallait donc aux sarladais gagner une seule triplette pour poursuivre la route en Coupe de France et accéder au dernier tour inter-zone.  

            Mené 10 à 1, la triplette d'Alain, Nico et Rosine s’orientait doucement  en direction d’un gouffre relativement profond. Nico n'arrivant pas toujours à soutenir la hauteur de son rendement habituel et Rosine ne pouvant donner régulièrement l'avantage à son équipe en début de mène. Les spectateurs gesticulaient sur leurs chaises : La tension était palpable, eux qui félicitaient leurs joueurs souvent, eux qui râlaient devant des boules gâchées parfois. "Est-ce le retour du syndrome de Bassens ?" entendait-on du côté des supporters. Et vain le changement miraculeux lorsque Valérie entra au point dans la partie. On avait le souvenir du changement effectué lors d'une doublette contre Burdigala pétanque. L'entrée de Valérie avait été bénéfique. Elle le fut encore ce dimanche. Il fallait les tirer les 2 boules à 10 mètres et plus pour ne pas perdre. Et bien, elle l'a fait. Malgré une somptueuse remontée, les sarladais échouaient à 12 devant une équipe plus régulière avec un milieu qui a su bien assuré lorsque la situation l'exigeait. La délivrance vint donc de l'autre triplette avec les talentueux jeunes Alexis et Lucas associés au prodige confirmé Alain dit Chocolat. En remportant la partie, ils finalisaient l'issue du match sur le score de 17 à 14.

 

            L'une comme l'autre équipe aurait pu emporter cette confrontation. Aujourd'hui, c'est Sarlat, demain sera un autre match. Nous avons assisté à des confrontations de haut niveau dues à la qualité de jeu de tous les acteurs et  produisant sans cesse une intensité émotionnelle qui  envahissait les spectateurs attentifs et respectueux des joueurs. Sport et spectacle réunis.

Launaguet est- une équipe homogène et composée de bons joueurs. Sarlat a encore montré qu’elle est aussi une équipe composée de joueurs performants capable de très bien jouer. Personne n’en doute. Mais il nous a semblé que certains ne sont actuellement pas au mieux de leur forme. Et finalement, c'est une bonne nouvelle parce que la victoire a  été  malgré tout acquise et globalement de belle manière, en équipe. Sarlat n’a donc pas le droit de redouter l’avenir.

 

Et l’avenir quasi immédiat, puisque la prochaine rencontre se jouera avant le 7 février 2016, c’est le match Saint-Sulpice/Sarlat. Encore du très beau monde !

 

           

 

Ca s'écrit V.I.C.T.O.I.R.E et elle est belle.

C'est une victoire qui restera dans les annales du club. L'an passé Burdigala Pétanque avait éliminé les sarladais. Personne ne pouvait imager meilleure revanche que celle qui nous a été proposée par les joueurs locaux.

5 Tête à tête gagnés et le 6eme perdu à 12. le match ne pouvait pas mieux débuter pour l'équipe de coupe de France de la Pétanque sarladaise. Le leader girondin et ancien champion du monde Didier Chagneau battu de belle manière par Alain GARCIA. Il fallait donc vaincre encore dans deux des trois doublettes à jouer pour accéder au prochain tour et sauter la case Triplette.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Première victoire de la doublette mixte Lucas DESPORT et Rosine BAGILET qui ont laissé Pierre HOFFMAN , récent finaliste du championnat de France Tête à Tête (battu aussi en T.T par Lucas) et Fabienne FURLAN à 7. A l' autre bout des terrains, Alain HECHAZO et Xavier GARGAUD avaient fort à faire contre ZIEGLER et CHAGNEAU. Malgrè un début de partie à leur avantage, une remontée à petits pas des joueurs girondins conduisit le coach Francis GARRIGUE a effectuer un changement. L'ancienne championne de France Valérie LABROUSSE prenait la place de Xavier et laissait ses adversaires à 9. La messe était dite, Alain GARCIA et Nicolas BOUTY pouvait serrer la main des adversaires sans avoir à terminer la partie, le match était gagné. Sarlat vainqueur 16 points à 2.

 

On retiendra l'excellente prestation d'ensemble des joueurs du club sarladais, Lucas et surtout celle d'Alain HECHAZO qui sait être orfèvre des boules lorsque son équipe semble s'aventurer dans une Bérézina ou lorsqu'elle manque des mênes à gros score et qui encourage (en toutes circonstances en fait) son ou sa partenaire. On retiendra aussi la méforme de Didier CHAGNEAU (au tir pas au point) certainement passagère mais qui était aujourd'hui la bienvenue sur les terres du Périgord Noir. L'équipe sarladaise parraissait plus homogène au jourd'hui.

 

C'est une évidence, cette équipe a gagné en maturité avec l'arrivée de nouveaux joueurs et les leaders d'hier ne sont peut-être pas forcément ceux d'aujourd'hui. Qu'importe lorsqu'on pense et joue en « équipe ». Dommage tout de même qu'un joueur ait préféré se produire sur un autre terrain plutôt que de participer dès ce dimanche ensoleillé au début d'une aventure qui maintenant, on a pas peur de le dire, voit l'horizon s'éclaircir.

 

Félicitations à cette équipe, félicitations aussi aux girondins qui sont et resteront une grande et belle équipe (et ce sont des champions super gentils)

 

Merci Mesdames et Messieurs.

Et vivement la suite !

 

Extrait du tirage de la Zone 1.

 

Le tirage officiel de la FFPJP du premier tour de Zone de la Coupe de France des Clubs est connu. 3 clubs périgordins recevrons, deux se déplaceront :

 Sarlat  recevra Bégles (33)

Périgueux recevra Boe (47)

Saint-Aulay recevra Lacanau Océan (33)

Montanceix se déplacera à Auros(33)

 

La date butoir ext fixé au dimanche 27 septembre.

2eme Tour : Sarlat gagne Chancelade, 5 T.T et 3 doublettes. Prochain tour contre La Poudrerie.

1er Tour : Sarlat bat Négrondes 21 à 0 à l'issue des doublettes.

Sarlat-Négrondes. Photo d'avant match.

Coupe de France

FEDERATION FRANÇAISE DE PETANQUE ET JEU PROVENÇAL
Agréée par le Ministère de la Jeunesse et Sports
Siège Social : 13, rue Trigance - 13002 MARSEILLE


COUPE DE FRANCE DES CLUBS F.F.P.J.P. – 2015/2016


Le 19 Septembre 2014


                                                                Monsieur le Président,


Veuillez trouver ci-dessous le calendrier des rencontres ainsi que le montant des frais de participation de la F.F.P.J.P. - (à faire suivre auprès de tous vos clubs) :


23 Aout 2015 Date butoir de réception des équipes qualifiées.
27 Aout 2015 Envoi aux Clubs du tirage du premier tour.
27 Septembre 2015 Date butoir du premier tour de la compétition.
01 Octobre 2015 Envoi aux Clubs du tirage du deuxième tour.
08 Novembre 2015 Date butoir du deuxième tour de la compétition.
12 Novembre 2015 Envoi aux Clubs du tirage du troisième tour.
13 Décembre 2015 Date butoir du troisième tour de la compétition.
16 Décembre 2015 Envoi aux Clubs du tirage du quatrième tour.
07 Février 2016 Date butoir du quatrième tour de la compétition.
22 Février 2016 (Samedi) Date des 16e de finale nationale par tirage intégral.
21 Février 2016 (Dimanche) Date des 8e de finale nationale.
Date de la Finale Nationale : du 17 au 19 Mars 2016 (lieu à déterminer)

Participation FFPJP aux frais de déplacement des Clubs


1er Tour en zone 110 €
2ème Tour en zone (Cadrage et 16ème) 150 €
3ème Tour en zone (1/8ème) 180 €
4ème Tour en zone (1/4 de finale) 250 €
A partir des 16ème de finale : Frais de déplacement base Via Michelin (2 voitures)
16ème de finale nationale (perdants) + Forfait 350 €
8ème de finale nationale (perdants et gagnants) + Forfait 700 €
Quart de finale + Forfait 800 €
Demi-finale + Forfait 1.400 €
Finaliste + Forfait 2.400 €
Vainqueur + Forfait 3.500 €


Précision importante : Les remboursements des frais de déplacements et indemnités, du 1er tour jusqu’au 8ème de finale nationale, seront effectués sur la fiche financière établie en octobre de chaque année vers les comités des clubs concernés.
Seuls les remboursements, concernant les 8 clubs ayant participés à la finale nationale, en mars 2014, seront effectués directement aux clubs qui devront fournir un RIB pour être remboursés.

 

SAISON 2014

 

COUPE DE FRANCE: SARLAT/ BURDIDALA P.

 

La journée des regrets

 

Les sarladais le savaient, ils n'avaient pas revêtu l'habit du favoris.

Avant que les doublettes arrivent à terme pourtant,dans le public, une centaine de spectateurs, certains voyaient se dessiner une ouverture pour les locaux. Malheureusement ils n'ont pas su la saisir.

Les résultats du matin étaient encourageants puisque les deux équipes allaient se restaurer sur un score de parité. Karen BORNES, Patou BORNES et Xavier GARGAUD avaient arraché la victoire et de belle manière pour notre féminine.


BORNES Karen 13         FURLAN Fabienne 8


JOUBERT Dominique 5 CHAGNEAU Didier 13


BOUTY Nicolas 10        DUFOIX Christophe 13


GARCIA Alain 5            ZIGLER Maurice 13


GARGAUD Xavier 13   HOFFMANN Pierre 12


BORNES Patrick 13       CAZENEUVE Laurent 10

 

Après le temps dédié à la restauration, les doublettes débutaient en début d'après-midi.

Il fallait donc gagner 2 doublettes pour jouer sans pression les triplettes.


Alain GARCIA nous a gratifié d'une série de tirs comme il sait si bien les faire ; palets et carreaux se succédaient avec joie et applaudissements dans le camp sarladais. Associé à son compère Nicolas qui avait retrouvé ses sensations, le duo sait être irrésistible et il l'a été encore une fois. Le champion Tête à Tête d'Aquitaine et son équipier ont subi la déferlante sarladaise.


Mais le public avait aussi le regard tourné vers la partie des mixtes. Carine a réalisé une magnifique partie, amoureuse du but comme jamais, envoyant régulièrement le champion du monde girondin au rond, effectuant des reprises improbables. Malheureusement, la fin de partie cahotique a tranché en faveur des girondins.


Dans la troisième partie, Jérémy déroulait un jeu régulier tant au tir qu'au point, appuyé par l'expérimenté Dominique, compétiteur au tir parfois rapide mais toujours travaillé et qui sait être si appliqué lorsqu'il s'agit de pointer.Les sarladais ont pris peu à peu l'ascendant sur leurs adversaires jusqu’à mené 10 à 5. Les girondins ont alors procédé à un changement de joueur qui s'est avéré déterminant et bénéfique pour eux.

 

CHAPOULIE Carine / GARGAUD Xavier 7

FURLAN Fabienne / CHAGNEAU Didier 13

 

JOUBERT Dominique / ROUSSET Jérémy 11

VALEJO Grégoire ( puis CAZENEUVE Laurent) / DUFOIX Christophe 13

 

GARCIA Alain / BOUTY Nicolas 13

ZIGLER Maurice / HOFFMAN Pierre 5


C'est un fait, les joueurs du Burdigala Pétanque ont mieux su gérer les fins de partie. Mais le public s'interrogeait maintenant sur le coaching et non-coaching de ces doublettes... Et l'on s'aperçoit qu'à la pétanque comme au foot-ball, il y autant de coachs que de spectateurs !

 

Gagner 2 triplettes était donc nécessaire pour que les sarladais remportent la partie.

Assurément la composition des équipes triplette eu été différente si Sarlat avait gagné une doublette supplémentaire.


Mais il était dit que l'équipe favorite allait le rester jusqu'à la fin.

 

 

On est donc logiquement un peu frustrés et décus, parce qu'en début d'après-midi, le public y croyait dur comme fer. Félicitons les joueurs sarladais car il manque désormais que ce petit plus  pour réussir les grands matchs.

 

Félicitation et et bonne continuation en Coupe de France au club Burdigala Pétanque au palmarès 2014 impressionnant :


Présidé par le double champion du monde (2006 et 2007) et champion de France 2004 Didier CHAGNEAU, ce club a la particularité de compter peu de joueurs (14) mais tous pourvus d'un excellent niveau. Ils détiennent surtout un palmares collectif 2014 redoutable :

Pierre HOFFMAN , Christophe DUFOIX et Didier CHAGNEAU sont champions d’Aquitaine Triplette ;


Laurent CAZENEUVE et Christophe DUFOIX sont champions d’ Aquitaine Doublette ;

Pierre HOFFMAN est champion d’Aquitaine Tête à Tête ;

Didier CHAGNEAU et Pierre HOFFMAN sont champions de Gironde Doublette ;

Christophe DUFOIX est champion de Gironde Tête à Tête.

Quant aux féminines, LORIN Stéphanie et Jénnifer, elles sont championnes de Gironde triplette et doublette 2014 (absentes ce jour mais superbement remplacées par la compagne de Didier CHAGNEAU).


Un grand merci à la section festivité et aux bénévoles du moment qui ont su faire de cette journée une parfaite réussite reconnue par tous.


 

Nouveau tour à venir en Coupe de France pour les sarladais, le jeudi 01 mai.

 

      En cette saison 2014, les joueurs sarladais rongent leurs freins en championnat départemental et en qualification de ligue parce qu''ils ont perdu 6 fois « à la bonne » comme si un sort malencontreux s'acharnait sur le club dès qu'une de ses équipes se hissait jusqu'à la partie qualificative. Voilà une malencontreuse série qui aurait pu être inscrite dans le livre des records du CD 24 s'il avait existé...

      Seuls, les jeunes ont réussi, pour l'instant, à toucher le graal. Mais le fier sursaut qui habite les joueurs, porté par ce petit plus tant attendu maintenant et qui a fait défaut pendant ces ténébreuses parties de qualification, pourra trouver une heureuse concrétisation dans les championnats restants...

      Et comme à son habitude, le club dans son ensemble, soutiendra avec joie et fermeté les équipes sarladaises engagées.

 

      En attendant, le 01 mai à 14H30, l'équipe de Coupe de France emmenée par la triplette Championne du CD 24 la saison dernière rencontrera l'équipe de Montanceix.

      Par la présence répétée de ses équipes, le club de Montanceix, avec ses si beaux joueurs, séniors et vétérans, a déjà inscrit son nom dans les phases finales des championnats en cours et réalise une belle saison. Son équipe phare évolue en championnat régionnal.

      On peut regretter que cette confrontation entre les 2 clubs d'excellent niveau arrive un peu tôt. Mais gare à ne pas regretter de ne pas avoir été autour du terrain sarladais le 01 mai parce que le spectacle proposé et à savourer avec attention sera assurément de très bon niveau.

 

A Sarlat le jeudi 01 mai à 14h30.

     COUPE DE FRANCE 2014, c'est parti...

 

       L'heure du début de la compétition a sonné, le tirage  vient d'etre révélé, 19 équipes se disputeront les 4 places qualificatives : SARLAT est exempté du 1er tour et jouera au 2ème tour contre une "grosse" équipe, MONTANCEIX. La rencontre se déroulera sur le terrain sarladais et avant le 11 mai 2014. Les supporters sont attendus.

      Une seule autre équipe du district de Sarlat est engagée, l'équipe redoutable de MONTIGNAC qui affrontera CHAMPAGNAC au 1er tour avant le 30 mars.

 

Voir tirage complet sur le site du CD 24.

...ET AVANT

Equipe Coupe de France 2013 au 1er tour, Pétanque Sarladaise.
Coupe de France 2012

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Pétanque Sarladaise