La pétanque au coeur du Périgord Noir PETANQUE SARLADAISE
La pétanque au coeur du Périgord Noir PETANQUE SARLADAISE

Hommage aux découvreurs locaux

Cour des Fontaines

Au tout début fût un abbé qui à l’heure de quitter Sarlat dans l’année 1957 remit à Fernand SAULIERES un panier rempli de boules de pétanque. Notre ami Fernand avec quelques habitants de la ville, jeunes et moins jeunes, les soirs d’été, se rendaient dans la cour des Fontaines et pratiquaient un semblant de pétanque, avec en prime des spectateurs ! Le soir venu, sous un abat jour émaillé, une ampoule électrique fixée au bout d’un fil permettait de prolonger le jeu tard dans la nuit.

Dans ces temps déjà anciens, il existait à Sarlat un club de Boules Lyonnaises dont le siège se trouvait au café « Roussou » Les jeux tracés étaient situés sur la place de la Grande Rigaudie, pas encore goudronnée, près des terrains de jeux de quilles et de rampeau. Et les pratiquants étaient plutôt des personnes d’un âge avancé.

Peu de personnes possédaient un ensemble complet de boules de pétanque. Les boules se vendaient par paires et jamais par trois, en tout cas pas dans le sarladais.

Place Pasteur /carte ancienne

Puis, les habitués de la cour des Fontaines commencèrent à évoquer la possibilité de créer un club de pétanque notamment les dénommés CAPILLAIRE bobineur de profession mais surtout originaire du midi (celui du sud-est) et Edmond CAPDEVILLA, restaurateur sur la place Pasteur. Ce dernier accepta rapidement d’accueillir les joueurs de pétanque dans son commerce où s’engagèrent les premières discussions sérieuses. La suite s’enchaina rapidement.

Au fond de son comptoir, Edmond entreposa une caisse en bois dans laquelle se trouvait le matériel de base qui permet d’entamer une partie. Les premiers achats de boules de pétanque commencèrent, uniquement des JB. Et les boules s’entassèrent dans les caisses. Quelques temps après, le club acheta des boules de marque LT car elles étaient les moins chères et le club les prêtait aux joueurs qui n’en possédaient pas. Tout le monde devait pouvoir jouer.

D’ailleurs, le nombre de joueurs augmenta très vite et chacun apprenait les règles de jeu au fil des parties qui s’enchaînaient. La place Pasteur s’avéra requérir toutes les qualités pour engager des parties de pétanque.

Un bureau fût élu dès la première assemblée générale. Le docteur LECLAIRE, maire de la ville, devint le premier président d’honneur et René SAUVAGE inspecteur des contributions le président de l’association. Edmond COULIER,industriel, et Mario PERUSIN, géomètre, occupèrent les sièges de vice-présidents. En leur compagnie officiaient  un secrétaire, un secrétaire adjoint et un commissaire aux comptes. Et l’effectif du club s’élevait déjà à plus de cinquante joueurs ! Dès le début, tout le monde mettait la main à la pâte…

Des concours furent organisés. Ils commençaient le matin. C’était l’occasion d’une sortie en famille. Les épouses suivaient et le repas de midi prenait l’aspect d’un moment collectif particulièrement joyeux. L’après-midi, pendant que les  hommes s’adonnaient au jeu de boules, les femmes se promenaient ou s’aventuraient dans des excursions. Et comme les parties se terminaient vers 19h00, il arrivait que le chemin du retour passe par des restaurants connus des joueurs.

C’est comme cela que débuta sans jamais s’interrompre, la vie sereine du club de La Pétanque Sarladaise.

Jardin du Plantier

Quelques repères :

-         
Les 4 premiers présidents : René SAUVAGE, Mario PERUSIN, Albert MICHELET, ingénieur des Ponts et Chaussées,Jean-Pierre CADEGELE.

 

-         
Les sièges successifs  du club : Hôtel du Périgord, Café du Théâtre, Bar des Tamaris, Bar le Tryo et aujourd’hui un local indépendant sur la place de la Libération.

 

-         
Les lieux de pratique : Cour des Fontaines chez Fernand SAULIERES, Place Pasteur, Place de la Grande Rigaudie, Place du 14 juillet, Jardin du Plantier autour du kiosque et aujourd’hui en été, Place de la Libération où se trouvent les terrains open et Place Roger Lapebie en saison hivernale dans un boulodrome couvert et chauffé.  

Boulodrome couvert

Merci à Fernand SAULIERES, retraité de la SNCF et à Maurice DELPRAT, retraité des banques pour ces quelques confidences sur les joyeux débuts du club.

Maurice et Fernand ont été acteurs dans la vie du club pendant plus de 55 ans et nous ont quittés (2016).



Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association Pétanque Sarladaise